Nos sources d'inspiration

Une agriculture du soleil
bio intensive non mécanisée

 

Nous nous inspirons des pratiques culturales des maraîchers parisiens du XIXème siècle, eux-mêmes héritiers de Jean Baptiste de la Quintinie, le « jardinier du Roi soleil » précurseur de la culture des primeurs.

Des pratiques enrichies & modernisées par quelques pionniers contemporains de l’agriculture bio intensive sur petites surfaces, tels que Charles & Perrine Hervé Gruyer de la ferme du Bec Hellouin en Normandie, de Jean Martin Fortier au Canada ou d’Eliot Coleman aux USA.

 

Nourrir le sol, pas la plante

maintenir-2

Nourrir le sol, pas la plante

Le sol idéal n’existe pas, mais on peut tenter de s’en approcher pour optimiser les récoltes au potager. Les amendements organiques permettent d’améliorer les caractéristiques physiques & chimiques du sol, et contribuent à le maintenir vivant. Ces apports de matières organiques sont dégradés lentement dans le sol par les organismes vivants et rendus disponibles aux plantes. Ainsi, la plante est alimentée progressivement durant toute sa vie. Dans cette optique, les amendements organiques biologiques (compost, fumier, terreau, marc mycéliumisé, etc.) issus de produits végétaux ou animaux ainsi que les engrais verts sont utilisés.
ville

Notre forêt, c’est la ville!

Les systèmes inspirés de la permaculture cherchent à générer leur propre matière organique. C’est l’une des fonctions des espaces forestiers, important pourvoyeurs de matière organique compostée puis intégrée pour amender les cultures. La ville de Versailles, générant beaucoup de «déchets» végétaux transformés en compost, est notre forêt. Elle complète la production de matière organique de la Ferme (feuillages, résidus de cultures, etc.).

Planches plates et buttes permanentes. Pas de labour.

Planches plates

Les cultures associées, combinaisons de plusieurs légumes sur la même planche, sont pratiquées dans ce potager. Elles permettent une occupation optimale des planches, en associant des cultures courtes avec des cultures longues et en occupant pleinement l’espace (légumes racines occupant le sol, légumes feuilles recouvrant la surface du sol, légumes érigés occupant les parties aériennes). Les binettes et autres outils de désherbage sont adaptés à ces cultures denses pour passer entre les lignes serrées sans blesser les légumes.
eco

Les buttes permanentes

Les buttes permettent de créer des microclimats, augmentent la surface cultivée et limitent le détrempage des racines. Les buttes, constituées de terre végétale et enrichies avec du compost, sont permanentes et complémentaires de la culture en planche plate du potager biointensif. Les associations de cultures, couverture des sols et aération des sols, favorable à une bonne santé des plantes et des sols, sont pratiquées sur ces buttes.

Semences bio et diversifiés

semences

Semences bio

Nous garantissons la traçabilité des semences qui proviennent de fournisseurs français indépendants: Agrosemence, semencier potagériste indépendant spécialisé à 100% dans les graines de semences issues de l'agriculture biologique et Biau germ, GIE d’agriculteurs indépendant du Lot et Garonne, producteurs de semences paysannes bio. En fonction des variétés, nous serons amenés à explorer d'autres fournisseurs de semences bio. Par ailleurs nous tenterons de produire certaines de nos semences & explorerons les possibilités d’échanges de semences localement.

Diversité

Nous créons un véritable oasis de biodiversité. Plus d'une centaine de variété de végétaux sont implantés dans un sol enrichi d'un apport important de matière organique vivante. Trois zones humides permettent de collecter et stocker l'eau devenant autant de niches biologiques. Nous accueillons des abeilles (des ruches et beaucoup de plantes mellifères), des oiseaux (nichoirs et mares), des poules (poulailler).

Une conception optimisée

aereal

Un potager rationalisé pour moins travailler

Les légumes sont cultivés en planches plates d’une largeur de 80 cm, séparés par des allées de 50 cm de large. Ces dimensions permettent de travailler manuellement et avec facilité les planches, mais aussi de les enjamber pour ne pas en compacter le sol. Les outils de travail du sol et de semis sont adaptés à cette largeur pour réduire les interventions du jardinier maraîcher.
Ferme-urbaine-permaculturelle-Versailles-e1535963417495-2

Un modèle inspiré de la forêt

La forêt est un lieu de grande production de matière organique et d’humus stable. Elle s’autofertilise en effet d’année en année grâce à la décomposition des feuilles mortes et au travail des animaux. À la manière d’une forêt, la forêt jardin est structurée en une stratification verticale de végétaux. Cette organisation permet de produire en abondance des fruits et des légumes diversifiés. Cette grande diversité végétale est aussi un moyen simple pour limiter les attaques de «nuisibles» contre les végétaux.

Prévention et traitement de maladie

Prévention

Par sa nature, la production bio n'utilise pas les pesticides et prend toute sa force du placement des cultures pour éviter des éventuelles interventions. Des plantes bien placées peuvent non seulement utiliser les ressources de façon optimisée, mais aussi s'entraider pour se défendre contre les parasites et maladies.

Traitement de maladie

Malgré l'accent mis sur la prévention, des maladies et dégâts de ravageurs peuvent se manifester. Dans ce cas il faut réagir rapidement et avec soin. En maraîchage bio les options sont limitées à des interventions sans l'usage de produits phytosanitaires de synthèse. L'utilisation du purin végétal et des micro-organismes spécialisés sont entre autres les méthodes le plus appliquées.

Des auxiliaires de cultures

poules

Les poules

En plus de donner des œufs, les poules désherbent, en grattant et en aérant le sol, elles fertilisent avec leurs entes, elles régulent le nombre d’insectes en s’en nourrissant, elles assainissent les cultures en mangeant les fruits gâtés tombés par terre. À proximité du poulailler, les arbustes constituent un abri & une source importante de nourriture pour les poules. Les variétés d’arbustes seront choisies pour étaler au fil des saisons l’approvisionnement des poules en fruits, graines, jeunes pousses & réduire à minima les apports complémentaires de nourriture.
abeilles

Les ruches

Très répandues il y a quelques dizaines d’années dans les fermes et les jardins, les ruches se font aujourd’hui plus rares. Posséder quelques ruches est un geste pour la Nature à la fois militant et écologique. Avoir quelques ruches dans son jardin est la garantie d’une belle pollinisation des fruits et légumes à fleurs, mais aussi le plaisir de produire son propre miel. C’est aussi une source d’émerveillement sans limites. Une ruche pédagogique sera installée pour permettre une observation sans risque des bienfaits des abeilles dans un jardin.