L’histoire du lieu avant la Ferme

Une nouvelle vie
pour un lieu chargé d’histoire

 

Construit en 1865 par l’intendant Gobert, destiné à collecter les eaux du plateau de Saclay pour irriguer le potager du roi.
Découvrez l’histoire de ce site classé monument historique.

A l’époque de Louis XIV, devant la construction sans cesse croissante des jeux d’eaux & l’éloignement de Versailles de tout cours d’eau important, de grands travaux furent programmés pour trouver de nouvelles ressources en eau.

Plusieurs solutions furent employées. L’eau recueillie à partir des plateaux environnants, dont l’altitude était supérieure à celle du château correspond au système des «étangs supérieurs» situés de Satory à Rambouillet.

A partir de 1675, Thomas Gobert, alors intendant du roi étudia les travaux des « étangs inférieurs». En 1681, il fut chargé par Jean-Baptiste Colbert, d’étudier une possibilité d’amener l’eau des plaines de Saclay à Versailles pour l’alimentation des bassins de la partie basse des jardins de Versailles.

Thomas Gobert a réalisé un projet global comprenant: rigoles creusées sur la plateau pour le drainage des terrains, étangs artificiels de Saclay (cote 148), de Pré-clos, de Villiers, d’Orsigny & du Trou Salé, aqueduc souterrain en maçonnerie, siphon constitué d’une double canalisation de fonte pour le franchissement de la Vallée de la Bièvres ensuite remplacé en 1683 – 84 par un aqueduc aérien élevé en maçonnerie (Arcades de Buc), aqueduc à nouveau souterrain à l’arrivée & à lé pénétration dans la ville de Versailles, aboutissant à proximité de l’extrémité Est de l’avenue de Sceaux à un regard dit «Carré de Saclay» (cote 143).



Au voisinage immédiat, furent aménagées deux réservoirs pour le stockage des eaux, l’un rectangulaire dit « Grand réservoir » ou «Réservoir long» commencé en 1685 et d’une capacité de 26.175m³ pour une hauteur d’eau de 2.43 mètres, l’autre carré dit «Petit réservoir» ou «Réservoir carré» d’une capacité de 20.475m³ pour une hauteur de 2.12 mètres.

Ces réservoirs de Gobert assurant le stockage des eaux des Etangs inférieurs étaient ensuite raccordés, en fonctionnement gravitaire, aux bassins de la partie basse des jardins (cote 139.6) par deux conduites jumelles rejoignant l’avenue de Paris.

Les étangs furent achevés en 1683. Selon une autre source, les étangs furent construits en 1686 et 1688. Ils sont contemporains de l’ensemble des aménagements hydrauliques réalisés sous le règne de Louis XIV pour l’alimentation en eau de fontaines des jardins de Versailles, Trianon et Marly et pour l’approvisionnement en eau potable de la nouvelle ville créée en parallèle à la construction du château.

Extrait écrit par Pierre Bortolussi - Architecte en chef des Monuments Historiques.

En 1849, a été ouverte la gare Versailles-Chantiers. La création de la ligne vient d’abord contourner les deux réservoirs. A la suite, l’emprise de la voie ferroviaire s’agrandit d’une quarantaine de mètres vers l’Ouest amputant la surface des deux réservoirs.

D’autres travaux entre 1914 et 1916 l’ont encore réduit dans sa partie Sud de 54 mètres pour la construction d’une station de pompage. Ainsi, si les murs Ouest et Nord du réservoir long sont en meulières assisées, alors que les murs Est et Sud sont en béton.

L’ouvrage a par ailleurs été frappé, à la fin de seconde guerre mondiale par les bombardements de la gare des chantiers & a dû faire l’objet d’importants travaux de réparations. A partir des années 1970, le fonctionnement hydraulique des étangs a été abandonné au profit d’autres dispositifs. Le Réservoir long est cependant resté en eau jusqu’au début du XXIème siècle (60cm en 2003).

C’est alors développé un projet de Zac de la Gare des Chantiers, développé par la Ville de Versailles, la S.N.C.F., Réseau Ferré de France, et la Société NEXITY aménageur, pour la réalisation d’un ensemble comprenant:

  • un pôle multimodal d’échanges regroupant gare ferroviaire, gare routière & parking de stationnement régional
  • une zone d’aménagement immobilier à vocation principalement commercial & tertiaire
  • la création de nouveaux accès au site

Les travaux d’aménagement inaugurée en 2014, comprenait la création d’une promenade haute, d’un cheminement qui se prolonge par une passerelle en acier & l’aménagement paysager de l’étang carré. Une voie a également été ouverte entre les deux étangs réduisant à nouveau l’étang long dans sa partie Nord.

Extrait écrit par Pierre Bortolussi - Architecte en chef des Monuments Historiques.